L'histoire de la barrière Vauban

Avant la création des barrières Vauban, le périmètre de sécurité était délimité par des barrières en bois. Leur installation était souvent longue et compliquée. En effet, il fallait les fixer avec des clous, des vis et des boulons. De plus, ces barrières de sécurité étaient extrêmes lourdes et difficiles à déplacer. Il fallait au minimum deux / trois personnes pour pouvoir bouger une seule barrière.



Ancienne barriere vauban en bois utilisée par la police.
Barrière vauban en bois

Par la suite, des barrières en bois beaucoup plus légères ont été utilisées pour délimiter la zone. Ces dernières étaient beaucoup plus faciles à manipuler. Cependant, elles présentaient un inconvénient de taille : la foule pouvait les repousser et les casser très facilement.



Barrières de police en métal.
Barrière vauban en acier

Enfin, les barrières métalliques sont apparues ! Plus légères, pratiques et solides, ces nouvelles barrières possèdent de nombreuses caractéristiques facilitant leur utilisation. Elles se fixent rapidement entres-elles, sont difficilement déplaçables et permettent un contrôle maitrisé de la foule. Enfin, la barrière vauban se stocke facilement au carré.